Nous voilà à Bishkek. Mais où c’est qu’ça peut bien être? Et bien, mon cher, c’est au Kirghiztan. Pays qui compte plus d’une vingtaine d’orthographes possibles. 

Nous y sommes arrivés en avion depuis Oulan Bataar. La monnaie est le com (prononcer çom) et 1€ = 80 c, j’ai donc dû réviser ma table de 8. 

Notre première impression est plutôt positive. Déjà nous sommes arrivés sous le soleil alors que nous quittions Oulan Bataar où il pleuvait tous les jours et ne faisait pas chaud. Bon le point négatif c’est qu’en Mongolie j’ai abandonné mes baskets trouées et je me suis achetées des chaussures Gore-Tex et qu’avec ici j’ai un peu chaud… 

L’empreinte soviétique est partout : dans l’architecture avec des grandes avenues, des monuments immenses, des statues, dont Lénine ; dans les voitures et même dans la bureaucratie. Nous sommes allés à la Poste pour des timbres. Nous avons été baladés dans 2 bâtiments et 3 bureaux différents, tous très grands avec une femme qui tamponne à grands coups les courriers. 

La vie pour les touristes est assez facile. Nous avons facilement trouvé les bus et les rues que nous cherchions. Dans les restaurants, ils font appel à la personne (en salle ou en cuisine) qui parle trois mots d’anglais et nous arrivons à nous nourrir. Peu de gens doutaient de nos capacités sur ce point… Pierre a trouvé ses glaces. Bref tout va bien!! 

Nous avons également fait le tour du marché de Osh. C’est un marché ou bazar, selon les coins, où nous trouvons absolument de tout. Les couleurs sont magnifiques! 

Demain départ pour Almaty et nous retraversons une frontière. A suivre! 

4 réponses pour “Salutastan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *