Petite bourgade : 500 000 habitants. La plus belle ville fortifiée de Chine. Nous y arrivons après une nuit en train. A 7h30, il fait bon mais nous sentons qu’en pleine journée la chaleur va de nouveau être cuisante. La vieille ville de Pingyao est entourée d’un mur d’enceinte qui est d’origine et d’environ 6km. A priori il est possible de faire le tour. Nous entrons dans la vieille ville et découvrons notre hôtel qui a une jolie petite cour intérieure. Après avoir posé nos sacs, nous partons pour le centre de la ville. Pour accéder aux différents musées et lieux à visiter, comme le mur d’enceinte, il faut payer un droit d’accès de 130Y/pers.

C’est d’ici que vient le premier homme qui a ouvert une banque en Chine et donc la 1ère banque de Chine. Nous allons visiter les différents lieux comme la maison du banquier, la banque, le centre de formation d’arts martiaux… Les maisons sont faites de plusieurs bâtiments avec des cours intérieures où il y a un peu d’arbres, la pelouse n’était pas à la mode à cette époque a priori.

Le matin à la fraiche, nous chaussons les runnings et allons faire le tour du rempart en courant. L’arrêt d’un mois et demi et les changements d’habitude rendent la course à pied compliquée. C’est joli d’être sur les remparts, nous voyons tous les toits de la vieille ville en tuile.

 

Dans les rues piétonnes nous nous faisons arrêter au moins 6 fois par des groupes de touristes chinois qui doivent certainement avoir un défi : faire dire 2 phrases en chinois par des occidentaux. Il faut répéter et nous sommes filmés. Le nombre de photos et vidéos avec nos têtes qui doivent circuler! Il y a même des parents qui nous mettent leur enfant dans les bras et nous prennent en photo tout content. Le gamin a l’air beaucoup moins serein!

 

La fin de notre visa approche et nous voulons nous rapprocher de Pékin pour faire une demande de visa mongol. En regardant les disponibilités de train c’est un peu la douche froide : tous les trains de nuit sont complets pour les 4 prochains jours et il n’y a pas non plus vraiment de choix pour les trains à grande vitesse.

Nous décidons de prendre un train à grande vitesse mais qui part de Taiyuan, ville à 70km de là. Nous achetons nos billets à la gare où nous sommes arrivés. Contents de nous, nous arrivons facilement à nous faire comprendre pour avoir les billets que nous souhaitons.

Départ donc le lendemain, nous allons à pied à la gare et arrivons avec 40 minutes d’avance. Quelle bonne idée!! Car nous ne sommes pas à la bonne gare! Et là ça va être une course en taxi pour aller à la gare de TGV qui se trouve à 10 bornes de là. C’est bon! Nous arrivons à avoir notre premier train puis le deuxième direction Beijing.


– En train depuis Xi’an : trajet de nuit en hard sleep autour de 120¥/pers, départ à 22h50 et arrivée à 7h30. Nous avions un peu peur car Pingyao n’était pas le terminus mais il y a un contrôleur qui prend tous les billets à l’entrée du train puis vient vous prévenir que vous descendez au prochain stop. Pratique!

– Visite de la ville : 130¥/pers qui comprend les remparts et une vingtaine de bâtisses/ temples dans la ville. Ce billet est valable 3 jours mais nous avons été déçus : nous avions utilisé nos billets pour aller courir sur le rempart et le soir en voulant y retourner l’accès nous a été refusé car nous avions déjà poinçonné nos billets…

3 réponses pour “Pingyao”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *