Après 10 jours dans le Sichuan Tibétain à plus de 3500m, nous arrivons dans le chef lieu du Sichuan : Chengdu. Une petite ville de province comme on pourrait dire… Enfin 15 millions d’habitants tout de même!!

Nous sommes désormais à 200m d’altitude et il fait très très chaud, plus de 35° avec un taux d’humidité assez important mais au moins nous avons du soleil!

Nous trouvons une auberge de jeunesse où nous rencontrons pas mal de français dont deux familles avec de jeunes enfants, ça fait des souvenirs! J’y étais il y a 11ans avec mes parents et ça a bien changé! Je ne reconnais d’ailleurs rien du tout.

Pour nous déplacer nous utilisons principalement le métro (il y a quand même 8 lignes!) qui n’existait pas du tout en 2007.

Nous nous baladons en ville et retrouvons le monde avec un flux continu de chinois dans les rues piétonnes. Il ne faut pas être claustro!

Chengdu c’est aussi le moment où nous avons un peu besoin de retrouver des choses que nous connaissons. Notamment au niveau de… la bouffe!!!! Et il y a 5 Carrefour dans Chengdu et au moins un Auchan. Le premier jour  nous nous perdons dans Carrefour mais énorme déception : pas de tablettes de chocolat, pas de Nutella ni fromage!!! Bon tant pis. Mais le lendemain nous allons au Décathlon, les français que nous avons croisé en ont parlé et nous avons besoin de refaire les stocks de chaussettes, j’aurais besoin de flasques de trail (Salomon c’est bien mais ça fuit…). Le Décathlon est immense! Et il y a un monde!!! Mais bizarrement il y a surtout des vêtements, très peu d’accessoires. Les prix sont similaires voire moins chers qu’en France. Nous tombons ensuite sur un Auchan. Miracle nous trouvons enfin ce que nous cherchons : un pot de pâte à tartiner (pas la vraie mais on s’en contentera!), une tablette de chocolat et un morceau de fromage qui n’est pas une espèce de plastique inodore et insipide. C’est bon, notre passage à Chengdu est validé!

Nous visitons le Musée De Chengdu. Il se trouve à côté de la grande place et est gratuit (les musées sont souvent gratuits paradoxalement). Nous devons faire 3 fois la queue car même s’il est gratuit il faut passer à un office où nous sommes pris en photo par webcam contre un ticket. C’est incroyable et un peu dérangeant d’être autant fliqué! Nous n’osons pas imaginer tout ce que les chinois sont aller chercher pour nous accorder la prolongation du visa!

Le musée est sympa avec ce qui s’est passé sous les différentes dynasties au pouvoir au fil du temps. Tout n’est pas traduit en anglais, mais du coup ça me demande moins de concentration! Le dernier étage est pour moi le plus sympa avec les ombres chinoises et les marionnettes.

En rentrant nous passons par le grand parc de la ville. Dans une petite allée se trouvent des feuilles avec des annonces. Il s’agit en fait de parents qui, désespérés que leurs enfants soient célibataires, mettent des annonces pour des rencontres et peut être plus… Sur ces annonces il y a l’âge, le poids et la taille, le métier, si la personne est propriétaire ou pas et le salaire. Bref le plus important! E

n nous baladant un peu nous ne comprenons évidemment que l’âge et le poids et la taille et les âges vont d’une vingtaine d’années à 45 ans environ. Sur les bancs en face de ces annonces se trouvent des femmes qui ont entre 60 et 70 ans, sans doute les mères de ces célibataires. Il manque juste les photos!!

Le lendemain c’est visite des pandas!! Wake up early mais les brochettes au piment de la veille nous retardent quelque peu… Métro jusqu’à l’arrêt “Chengdu Zoo” puis Bus 198 et nous voilà dans le parc des pandas. 59¥/pers, l’entrée du parc, on a vu bien plus cher. Bon une fois dedans nous ne sommes pas les seuls… Loin de là!!

Nous voyons d’abord les pandas adultes qui sont dans des box climatisés. Peu actifs les gros pandas! Ils dorment et se réveillent pour se gratter. Nous continuons un peu et arrivons sur des enclos ouverts. Devant un des enclos il doit y avoir plus d’une centaine de personnes et effectivement nous voyons 4 pandas en train de manger et de jouer, se faire des mamours et se rouler dans tous les sens. C’est quand même pas l’animal le plus gracieux mais on dirait vraiment un gros nounours. Nous voyons comme ça une quinzaine de pandas géants plus ou moins actifs puis nous arrivons à la nursery. Il faut suivre une queue pendant une vingtaine de minutes puis nous passons devant des couveuses où se trouvent de minuscules petites boules toutes roses avec quelques poils blancs. Dans le box à côté se trouvent 3 bébés pandas qui commencent à prendre leurs couleurs. Il faut passer vite car il y a des gardes qui nous font avancer.

Les pandas mangent quand même presque 40kg de bambous par jour pour 10kg de cacas. Et comme le bambou est très peu nutritif, il se nourrit presque en continu et du coup fait beaucoup caca. Les bébés pandas naissent alors qu’ils ne sont pas complètement formés (leurs pattes, leurs yeux…). Les scientifiques donnent pour explication que la gestation étant très énergivore pour la femelle, celle-ci doit durer le moins longtemps possible. Quand on dit que cet animal est paresseux!

Après les pandas géants, nous allons voir les pandas rouges. Ils sont beaucoup plus petits et nettement plus actifs!

Un petit coup de chaud pour moi et les suites du surplus de piment nécessitent de passer l’après midi à se reposer. Le lendemain changement de province pour aller dans le Shaanxi en train!

3 réponses pour “Chengdu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *