• Daocheng

Après un mois dans le Yunnan, nous reprenons la route pour le Sichuan, en passant par la région du Sichuan Tibétain, sud ouest, où nous pensons passer quelques temps pour randonner.

 

Bus Shangri La Daocheng dans un sale état!

Départ de Shangri La à 8h de la gare routière pour 10h30 de bus. Les deux premières heures nous prenons la même route que pour aller à Deqin, puis le bus s’arrête, le chauffeur nous fait comprendre que tout le monde doit descendre et récupérer ses affaires. En effet nous devons traverser un pont à pied et attendre de l’autre côté du Mékong qu’un autre bus arrive. Nous attendrons 2h, puis montons dans le bus pour continuer la route. Les chinois qui étaient dans le bus avant nous l’ont laissé dans un sale état!!! C’est crade, incroyable!!

 

 

 

La remontée de la gorge est pas mal chaotique avec des passages sur du chemin non goudronné, pas mal d’endroits où la route s’effondre un peu, puis nous arrivons sur une route en bien meilleur état avec de magnifiques virages pour passer des cols à 4500m.

A Daocheng nous nous baladons un peu, allons voir une Stuppa énorme et montons voir des drapeaux à prières. Il y a à peine 100m de déniv pour y aller mais la ville étant à 3750m d’altitude, nous avons l’impression de faire une ascension énorme!!

  • Yading

L’après midi, nous trouvons un chauffeur qui nous emmène à l’entrée du parc de Yading. Nous sommes dans une voiture de 7 avec 4 chinois. Après peu plus d’une heure de route nous arrivons à Shangri La (un autre!! Il faut pas se planter!!!), c’est une ville qui se trouve à moins de 10km de l’entrée du parc naturel de Yading.

La réserve naturelle de Yading est un espace protégé (donc payant… Normal en Chine…) où se trouvent 3 montagnes sacrées pour les tibétains : Jampelyang, qui culmine à 5958m et signifie “sagesse” en tibétain, Chana Dorje qui est à la même altitude que la première et qui signifie “pouvoir”… Et Chenresig qui culmine à 6032m et qui signifie “compassion”.

Le chauffeur de taxi nous pose devant un bâtiment énorme qui est le ticket office et là où nous devons prendre les bus officiels car aucune voiture ne passe. Nous payons donc les droits d’accès à 270¥/pers puis prenons le bus. Il y a encore tout de même 32km de route de montagne avant d’arriver à Yading.

Le lendemain c’est parti pour la 1ère rando. Nous reprenons donc le bus qui nous emmène de Yading jusqu’au monastère de Chong Gu 5km plus loin, départ des randonnées. De là, il est possible de payer pour monter dans des minibus qui vous avancent 8km plus loin jusqu’aux prairies de Luorong. Nous décidons d’y aller à pied et ferons presque toute la distance sur des passerelles en treillis. Nous croisons peu de monde mais une fois arrivés aux prairies, ce sont des flots et des flots de chinois qui descendent des navettes. Beaucoup ont leur bouteille d’oxygène, peu sont en tenue de randonnée, certains montent à cheval, ça fait du monde en tout cas!! Il nous reste à ce moment là 400m de dénivelé à monter pour aller voir les lacs.

Nous avons droit à quelques gouttes et malheureusement les sommets alentour sont cachés dans les nuages et le resteront toute la journée.

Le sentier est très abrupt et à 4500m d’altitude la montée se fait doucement (mais je double pleins de chinois à l’agonie… Les presque 3 semaines à plus de 3000m ont du aider à l’acclimatation!). Ca y est! Nous sommes aux lacs! Les couleurs sont impressionnantes! Et juste au dessus il y a les glaciers! Une petite pause, nous regardons les chinois, il y en a quand même qui sont montés jusque là en chaussures et tenues de ville!

Le retour se fait par le même sentier et nous allons trottiner un peu dans la descente. C’est marrant je me fais arrêter par 3 chinois qui me disent que c’est super et veulent me prendre en photo! Presque l’impression d’être forte!! Puis la pluie revient… Moins marrant. La fin se fera tranquillement jusqu’au monastère pour reprendre le bus qui nous emmène à Yading. Après 25km, les brochettes que nous voyons au bord de la route ne nous appellent pas longtemps! Et font du bien!

Le 2ème jour dans la réserve, nous partons un peu plus tard. Départ directement à pied de Yading pour une rando plus nature. Aucun aménagement de sentier (pour la 1ère fois depuis que nous sommes là!) et nous ne croiserons absolument personne. Nous commençons à monter doucement pendant presque 2h pour arriver à un lac. Après l’avoir contourné, nous montons jusqu’au col de la randonnée, à 4680m. Et dans la montée c’est le déluge… Nous sommes trempés!!! Et pour couronner le tout nous marchons en suivant la carte de Pierre sur son téléphone car il n’y a plus de chemin. La question est posée plusieurs fois de savoir si nous continuons ou redescendons, mais comme a priori il reste moins de 100m de déniv je préfère continuer (et vu tous les ruisseaux et rivières que nous avons du traverser je n’ai pas particulièrement envie de refaire le même chemin). Arrivés en haut nous ne nous arrêtons pas et poursuivons, la pluie est toujours bien présente et désormais nous mettons les pieds dans l’eau sans nous poser de questions!

Après un peu plus d’un km à marcher dans une prairie nous retrouvons enfin un sentier, inondé certes mais un sentier quand même! Nous allons le suivre jusqu’au bout pour rentrer.

Au final nous avons fait une quinzaine de km et ce doit être la plus belle rando de notre séjour, dommage qu’il ait plu plus de la moitié du trajet…

La pluie ne s’arrêtera pas de la journée ni de la nuit. Et le lendemain matin au réveil il pleut toujours autant. Nous revoyons donc le programme et l’idée d’aller faire un col à 4700m est vite écartée. Ce sera une toute petite randonnée vers le lac Zhuoma La. Nous reprenons le bus pour le monastère de Chong Gu. Le tour est sympa mais avec de la pluie et pas de visibilité c’est tout de suite moins drôle.

  • Litang

Après 4 nuits passées dans la réserve et de la pluie tous les jours, il est temps de continuer. Nous reprenons donc le bus de la réserve (compris dans les 270¥) et descendons à Shangri La. Là des chauffeurs nous accostent et nous en suivons un qui nous emmène jusque Daocheng. De Daocheng nous trouvons une autre voiture qui va à Litang.

Arrivés à Litang, nous posons nos sacs dans un hôtel qui semble désert et commençons à nous balader dans la ville. Il y a beaucoup de travaux, relativement peu de charme. Par contre on sent bien l’empreinte bouddhiste, il y a beaucoup de pélerins avec des tibétains en habits traditionnels et qui font tourner leur petit moulin à prière. C’est également ici que nous voyons le plus de moines.

A noter que la ville se trouve tout de même à 3850m d’altitude! Et tout ça au milieu d’une prairie immense avec tout autour des montagnes qui font plutôt collines mais doivent culminer à 5000m…

C’est à Litang que sont nés les 7ème et 10ème Dalai Lama et la maison du 7ème Dalaï Lama peut se visiter. C’est aujourd’hui un temple actif. Malheureusement arrivés devant nous trouvons portes closes… C’est alors parti pour la visite du monastère Thupten Jampaling. Celui-ci est très actif et nous voyons des moines en pleine séance de prières.

  • Kangding

Après 8h de bus relativement calmes, sur des routes en parfait état nous arrivons à Kangding. Nous venons de descendre de 1000m et les températures s’en ressentent. La ville est complétement encastrée en fond de vallée et les montagnes s’élèvent directement à 4000m au dessus. Nous prenons le temps de marcher en ville en passant dans un joli marché où il y a énormément de champignons à vendre, et de la viande de yak bien entendu.

Nous montons ensuite sur le versant ouest où se trouve un temple. Il y a environ 300m de dénivelé tout en marches. Arrivés là haut nous tombons sur une barrière avec un garde qui nous demande 50¥/pers. Nous décidons de ne pas entrer et descendons par un autre côté pour tomber sur un joli monastère.

Le lendemain et pour la première fois depuis une dizaine nous trouvons du soleil! Nous en profitons pour faire une balade à Grasslands. Il y a une montée de 700m environ et nous nous retrouvons au dessus de Kangding sur une prairie avec vaches et chevaux. Les paysages sont un peu moins spectaculaires que ce nous avons pu voir avant mais faire une vraie pause au soleil c’est quand même plus qu’appréciable!

Au moment de la redescente nous tombons sur des français. Au départ nous pensions courir sur ces gros sentiers mais ça fait tellement longtemps qu’on n’a pas pu discuter en français que c’est vraiment sympa de descendre tranquillement tout en parlant. Je pense que ça aussi ça manque un peu…

Le soir nous faisons notre premier hotpot, une sorte de fondue. Nous avons un bouillon sur le feu au milieu de la table, bien trop pimenté…, et nous prenons des brochettes de viande, légumes, champignons dans un grand frigo que nous faisons ensuite cuire. Le concept est sympa car ensuite, les pics à brochettes sont pesés et nous payons en fonction du nombre de pics consommés. Dommage que ce soit aussi fort!

Encore une nuit en altitude et au frais avant de redescendre à Chengdu.


– Bus Shangri La – Daocheng : 109¥/pers. Un départ par jour à 8h de la gare routière. Compter entre 10 et 11h de trajet.

– Minibus non officiels pour aller de Daocheng à l’entrée du parc de Yading : 50¥/pers, ils attendent à priori que la voiture soit pleine avant de partir. 70km env.

– Entrée du Parc de Yading : 270¥/pers qui comprend le bus pour aller à Yading (34km) puis l’entrée à proprement parler. Il y a de nombreux hôtels à Yading, et il est possible de rester 3 jours dans le parc. Depuis Yading, le bus qui continue jusqu’au temple est également compris dans le prix d’entrée. Une fois au temple il existe des minibus pour monter 8km plus haut dont le prix n’est pas compris.

– Daocheng à Litang : voyage fait avec voiture de particuliers, nous avons payer 50¥/pers pour 120km.

– Bus Litang – Kangding : 106¥/pers. Départ à 7h de la gare routière excentrée, le départ se fait 10 minutes avant de la gare au centre ville. Environ 6h de voyage

– Bus Kangdid – Chengdu : 112¥/pers. Le matin départ toutes les heures. Environ 6h de bus

7 réponses pour “Sichuan Tibétain”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *