Bon, on doit avouer qu’on est un peu coincé à Shangri La pendant une semaine, le temps de prolonger notre visa pour un mois de plus. Donc on s’occupe un peu comme on peut. On décide d’aller à Bashuitai, qu’on avait finalement éviter sur la route entre les gorges du saut du tigre et Shangri La. Bashuitai, c’est un lieu sacré où la religion Dongba serait née. L’attrait principal, ce sont des terrasses calcaires, et chaque 8 février, c’est la grosse fête, les Naxis chantent, boivent et dansent toute la journée et la nuit, égorgent des poulets et arrosent les arbres alentours avec le sang.

Pour y aller, c’est pas très compliqué, malgré ce que nous dit notre hôte, il y a un bus à 9h10 et un vers 14h au départ de la gare routière de Shangri La. Et pour rentrer, c’est 9h ou 14h30. C’est 24¥ le trajet simple. Il y a aussi un bus qui part à 8h direction Lijiang, mais avec nos passeports au bureau de l’immigration à Shangri La, on va éviter.

Après environ 4h de bus que l’on qualifiera de chaotique, avec passage de pont effondré et vomito de chinoise, on arrive à destination. On se fait alpaguer comme des touristes (quoi, on a le profil?) par une dame qui nous propose un hébergement. On va voir, c’est sympa, maison avec dépendances sur une petite cour, les chambres sont jolies et propres et le prix correct, 80¥. Suffit de suivre les panneaux Naxi inn pour retrouver.

Vue d’ensemble, c’est pas grand!

Bon, on n’est pas non plus là pour dormir, alors on va faire le plus important, manger, avant d’aller voir le site. Frais d’entrée 30¥ par personne, pour une fois, c’est raisonnable. On évite les chinois qui veulent nous faire faire les 500m pour rejoindre le site à cheval,  et on commence par traverser l’entrée du site, en construction abandonnée, où ils ont du essayer de refaire des vasques artificielles et espérant qu’elles soient recouvertes de calcite un jour ou l’autre. En attendant, c’est moche et vaseux.

Bon en continuant à monter, on arrive aux premières vasques. C’est vraiment joli, ça rappelle ce que l’on voit en spéléo mais à l’air libre. Avec une eau bleue magnifique.

 

Bon, on avait été prévenu, le site n’est pas très grand, on en a fait le tour en 1h30 en prenant énormément notre temps. Mais ça vaut quand même vraiment le détour.

On finit notre tour et on retourne à la guesthouse, pour le meilleur moment de la journée. Le repas. Difficile de nous faire comprendre, et au final au comprend “soup” et “chicken”, vas-y, on commande. Et puis un peu de légumes, elle nous montre un truc dans le frigo, on comprend ginseng, emballé, c’est pesé, on va tester.

Bon, la tête et les pattes de poulet flottant dans la soupe, ça nous a pas convaincu. Et le ginseng non plus d’ailleurs. Même le riz n’était pas bon. Et le petit dej, on reviendra pas dessus. Bref, si vous passez par là, les chambres sont bien, mais pour manger, testez les resto du villages…

On rentre sur Shangri La après avoir regardé la pluie tomber toute la matinée. Encore 3 jours à attendre nos visas avant de pouvoir continuer. En attendant on trouve de bon restos!

Un commentaire sur “Baishuitai”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *