9h, nous repassons la frontière kazak-kirghiz dans l’autre sens. Ça bouscule toujours autant ! Autant les kazaks sont très sympas mais quand il s’agit d’attendre dans une file c’est tout de suite compliqué ! Ils t’écrasent sans scrupule ! Mise à part la queue, le passage se passe sans problème et nous voilà de nouveau au Kirghizstan.

Nous avions noté la piscine de Bishkek après notre échec à Almaty et tentons un plouf ! C’est une piscine de 25m avec peu de lignes mais nous ne sommes que 2 et c’est amplement suffisant ! Nous nageons sans personne pendant 45 minutes puis il est temps d’aller manger une pizza. Certes ce n’est pas kirghize, mais il faut bien faire des écarts parfois, surtout que la bouffe kirghize est certes meilleure que la mongole mais c’est pas l’apogée… En nous baladant nous tombons sur un stand de retrait de dossards. Après s’être renseignés nous décidons de nous inscrire aux 10km.

Dimanche matin, changement d’hôtel à 7h pour être sur la ligne de départ à 9h. Nous retrouvons Olivier à l’hôtel, tout frais ! 8H25, nous sommes au départ de la course. Bon, ça ressemble grandement à un départ de course européenne, des mamies inscrites sur le 3km, des mecs affûtés sur le 21 et entre les 2 tout le reste, dont nous ! En discutant, une malgache s’arrête à coté de nous. Improbable mais sympathique rencontre !

Le départ est donné, nous sommes sur une deux fois deux voies dont un côté est réservé à la course. Nous courrons à côté des gaz de pots d’échappement de la voie d’à côté, sympa ! Un aller-retour en ligne droite là-dessus. Nous avons vu plus bucolique… Mais ça reste une jolie expérience, même sans entrainement!

Pour la suite de la journée, nous retournons nous balader dans le bazar de Och puis les jardins du centre-ville avec les différentes statues. Retour tôt à l’hôtel car Olivier n’a pas dormi de la veille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *